ETCC

Environnement de travail contributif et connecté : des outils et des pratiques pour faire vivre l’intelligence collective et le développement des richesses et des relations humaines

Raison d’être / Objectifs

Nous appelons ETCC (Environnement de Travail Contributif et Connecté / Environnement de Travail Collaboratif et Connecté), 

  • Des méthodes et approches relationnelles qui favorisent l’inclusion, l’hospitalité, le renforcement d’une culture commune, l’efficience et la reliance d’acteurs dans des équipes distribuées au plan organisationnel et territorial (contribution)
  • un outil logiciel au service d’un écosystème d’acteurs autonomes et reliés (connexion). 

L’ETCC est un ensemble complexe :

  • D’abord humain : conditions émancipatrices de contributions,
  • Ensuite technologique et technique : conditions logicielles et matérielles du travail en équipe distribuées.

Enjeux

Il s’agit de concevoir des outils et des méthodologies ad hoc pour que des écosystèmes d’acteurs puissent mettre en oeuvre des écosystèmes de projets, de manière autonome et relié. Les outils informatiques sont fondamentaux. 

L’ETCC cherche à favoriser l’intelligence collective et même une fois établie à la développer vers une forme d’intelligence collaborative, c’est à dire déployable par des processus connectés.

Ainsi, l’ETCC s’inscrit dans la définition de l’intelligence collective suivante (Vincent Lenhardt) :

“L’intelligence collective est une dynamique d’acteurs co-responsables, interconnectés culturellement (soft) et organisationnellement (hard) en alliance autour de visions partagées”.

Cette définition sous-tend, le mouvement, l’agir, la responsabilité individuelle et partagée, le partage d’une culture commune incarnée, de processus humain et techniques efficients, un lien fort en dépit des frustrations et tensions (toutes gérées de façon transparentes et attentives) autour d’une vision commune co-construite. 

Ainsi le lien entre l’ETCC et le #CodeSocial est fondamental tout comme la nécessité d’incarner dans l’expérience ces deux approches.

L’ETCC doit permettre :

  • D’interagir de manière fluide (Système d’information ouvert et fluidité des relations humaines)
  • D’assurer une transparence des flux (Comptabilité ouverte)
  • De partager nos offres et opportunités (Catalogue contributif)
  • De répartir équitablement la valeur collectivement générée (Matrices de richesses – Dividende contributif)
  • De suivre les projets dans leurs avancées, d’identifier les responsabilités, co-responsabilités, de favoriser l’entr’aide et de limiter les actions isolées dommageable au commun.