skip to Main Content

#CodeSocial est une marque collective portée par des personnes et des organisations engagées dans une démarche de recherche action sur l’avenir des organisations dans un contexte de transitions (économiques, sociales, écologiques, culturelles, financières, juridiques et technologiques).

C’est un modèle de description et d’opérationnalisation permettant de s’inscrire dans ces logiques de transitions, de biomimétisme, de complexité, de transparence, d’ouverture, d’efficience, de résilience, de cohérence, d’agilité et de d’intelligence collective tout en aidant à la création d’un réseau éthique de partage de bonnes pratiques et de volonté d’actions collectives.

Créé par Mathieu Coste pour les besoins de la SAS ChezNous, aujourd’hui, le #CodeSocial est utilisée par d’autres organisations et projets, notamment l’Assemblée Virtuelle, La Chateau de Millemont.

Le “#CodeSocial” présente la raison d’être, l’histoire, les différents principes et modèles qui fondent nos actions, sur les plans social et Humain, économique, écologique, scientifique et technologique, juridique, financier, artistique et culturel.

Le #CodeSocial permet une description fine et exhaustive de leurs principes de fonctionnement. Il vise la transparence des processus et ainsi offre aux organisations et aux projets cette capacité d’éclairage et d’éclaircissements. Il facilite le diagnostic, le bilan, la clarification et l’évolution d’une organisation.

Le #CodeSocial est intimement lié à deux concepts associés que sont la pyramide inversée et les matrices de richesses.

  • La pyramide inversée interroge les responsabilités dans l’organisation tant au niveau capitalistique qu’au niveau de l’acte de création.
  • Les matrices de richesses permettent un cadre de réflexion sur la circulation de l’ensemble des flux de richesses (matérielles / immatérielles, quantitatives/qualitatives) dans l’organisation.
  • Le Catalogue Contributif  : La démarche #CodeSocial crée les “conditions d’une coopération forte”, elle s’incarnent notamment à travers la mise en place d’un  “catalogue contributif” qui agrège les offres de produits et de services des membres de l’écosystème. Celui-ci engendre une forme de solidarité “commerciale”, et un triple effet démultiplicateur :
    • En l’utilisant, les membres de la démarche  #CodeSocial sont en mesure de proposer une diversité d’offres à leur public. Ils peuvent ainsi démultiplier leurs opportunités d’affaires.
    • En inscrivant leurs offres au sein du catalogue, les membres de la démarche #CodeSocial disposent d’une force commerciale incluant l’ensemble des acteurs de ChezNous. Ils démultiplient ainsi leur capacité d’essaimage et de commercialisation.
    • En accédant à un catalogue multithématique d’offres interopérables et complémentaires, les bénéficiaires et clients seront enclins à solliciter un membre de l’écosystème pour d’autres raisons que lors de  leur demande initiale.

En outre, la démarche #CodeSocial fournit un cadre de travail et de confiance pour faire de la recherche-action, du prototypage en intelligence collective, et en bien commun.

La démarche  #CodeSocial permet d’outiller, d’encourager, de favoriser les organisations et les projets qui accordent une importance particulière à la transparence, cela permet de rendre explicite ce qui est souvent vu comme implicite, hélas source de sous-entendus, de mal-entendus, de non-entendus, et ainsi de mieux valoriser le capital immatériel individuel et collectif.

Travailler sur le #CodeSocial, c’est permettre à chacun de dire qui il est, et à tout le monde de s’engager avec celles et ceux en qui il se reconnaît.

Il se construit sur la complémentarité du contexte théorique et de sa mise en application concrète. C’est cette dualité qui différencie le #CodeSocial d’une charte ou d’un manifeste. Il vise l’incarnation, l’opérationnalisation des discours, il est conçu pour être opposable aux faits, c’est un faisceau de droit.

La démarche #CodeSocial s’incarne dans un processus de documentation réflexive et collective visant à : exprimer, construire, transformer, faire évoluer, piloter le design d’une organisation ou d’un projet. La démarche est supportée technologiquement via un environnement de travail contributif et connecté constitué permettant de la mettre en forme et de l’incarner.

Elle permet aussi de disposer de nombreuses sources afin de développer une communication riche et variée.

Aujourd’hui toute organisation peut se penser en terme d’écosystème complexe. La démarche #CodeSocial désigne un ensemble de pratiques permettant la construction d’écosystème économique et sociaux.

Le #CodeSocial repose sur l’analogie au fameux « Code Logiciel » plus souvent appelé « code source » d’un programme informatique ou d’un langage destiné au web.

Connaître, comprendre, s’approprier, revendiquer le “code source” d’une aventure constitue un préalable de nature à engager les motivations intrinsèques des individus.

Dans le monde informatique, l’ouverture du code a permis le développement de projets collaboratifs rassemblant plusieurs millions de personnes.

Les logiques de l’open-source ne préjugent pas des contenus, elles posent juste un cadre propice aux développement de dynamiques collaboratives décentralisées, et stigmergiques. La démarche #CodeSocial est agnostique, elle ne préjuge pas de si c’est bien ou si c’est mal, il permet de poser une réalité dans toute sa complexité.

La démarche #CodeSocial introduit une réflexivité sur les processus à l’oeuvre au sein des organisations et des projets. Il s’inscrit dans une quête de sens et de cohérence dans un contexte de forte demande.

Elle permet une prise en compte de la diversité des enjeux liés à la conception et au développement d’un projet ou d’une organisation. Elle permet de se poser les bonnes questions. C’est une démarche holistique.

Dans l’exemple du schéma permaculturel en pétale, si les pétales sont vus les uns à côté des autres, cela ne produirait pas le même effet. Sur le même principe dynamique, la démarche #CodeSocial est holistique et permet l’émergence plutôt que la simple juxtaposition (les modèles sont reliés).

La démarche #CodeSocial est une démarche d’humilité : Personne n’est parfait, chacun est composé de forces et de faiblesses. Ce qui est important, c’est le chemin, celui-ci commence par une ou des intentions qui se transforment en volonté, se prolongent dans un diagnostic sincère, se découvrent en capacité et s’incarnent dans cette démarche d’évolution.

C’est une démarche de sincérité vis-à-vis de soi-même et des autres

La confiance ne se décrète pas elle se construit sur des éléments. Le #CodeSocial permet de tisser la confiance en permettant à tous d’avoir accès au “code source” d’une organisation et d’un projet.

La démarche #CodeSocial favorise la reconnaissance des différences, soulève les malentendus, aide à l’expression des désaccords et la documentation des processus. Elle permet de fixer un cadre, de délimiter le périmètre de l’action et ce faisant elle s’ouvre aux expressions harmonieuses des libertés individuelles qui ainsi favorisent les conditions de l’intelligence collective.

La démarche #CodeSocial permet le développement de collaborations saines et durables en évitant les imprécisions, les postures seulement rhétoriques, les non-dits, les malentendus. C’est une brique importante d’un inter-être de qualité dans la vie d’une organisation. Les études montrant l’importance du bien-être dans la performance des organisations, on peut dire que la démarche #CodeSocial est un élément de performance économique.

Faute d’acquisition des fondamentaux que peut apporter la démarche #CodeSocial, de très nombreux projets, bien que séduisants, n’aboutissent pas du fait d’un manque de compréhension globale, d’ouverture et de savoir gérer la complexité. La démarche #CodeSocial est une réponse à ce fléau récurrent.

L’hypothèse du #CodeSocial est de transférer l’incroyable potentiel de créativité  et de puissance développé dans le monde logiciel au monde social. Avec la démarche #CodeSocial nous faisons le rêve de créer un Internet des organisations pour relever les défis de notre temps.

Back To Top